hommage àˆ la terre

Aïchek

Le mot arabe ‘aïchek’ signifie étymologiquement que tu vives. Il est couramment utilisé en Tunisie pour dire merci ou exprimer un sentiment d’amour ou de reconnaissance.

 

Vêtue d’une robe de soie claire et de chaussures brillants à talons aiguilles, j’entre avec une brouette pleine de terre noire. Je renverse le contenu à l’avant-scène et tire un papier plié du col de la robe. Je le déplie et m’agenouille doucement dans la terre noire. Puis m’étends de tout mon long face contre terre. Un micro cravate transmet ma respiration avec un volume exagéré. Ça dure. Puis je lis une série de propositions en reconnaissance à la terre. “Merci de supporter. Merci de nourrir. Merci de recevoir. Merci d’inspirer. Merci d’abriter. Merci de vivre. Merci de régénérer… ” A la fin je me dirige vers le bord de la scène, me mets pieds nus et traverse la salle en embrassant 7 inconnus sur le chemin: ‘Aïchek’.